26 novembre 2018, Elisabeth Borne a confirmé l’intérêt du Gouvernement pour le projet de LGV Toulouse-Bordeaux, en l’intégrant dans le projet de loi sur les mobilités

Cette nouvelle étape est une bonne nouvelle.

Mais, Jean-Luc MOUDENC, Maire de Toulouse et Président de Toulouse Métropole, réaffirme aux côtés de la Région Occitanie et du Département de la Haute Garonne la nécessité d’un calendrier resserré et raisonnable.

Malheureusement, l’idée de créer une société dédiée à la construction et au financement de cette LGV ne figure pas dans ce projet de loi, pour l’instant. Pourtant, une telle structure existe pour le projet, en cours, de métro du Grand Paris ! En l’état, il serait difficile de finaliser un plan de financement innovant à court terme, et donc que cette ligne soit mise en service dans un délai raisonnable.

Mobilisons-nous pour la LGV ! Mobilisons-nous pour que la création de cette structure dédiée, importante pour le projet, soit réintégrée dans le texte de loi.
Faisons signer la pétition à notre entourage !

Communiqué de presse